Dernières News

Saut d'obstacles

20180906 - CSO

Photo : ©FFE / PSV

 

PRÉSENTATION

Un parcours de saut d’obstacles est toujours dessiné par un « Chef de piste » qui le compose de 8 à 12 éléments mobiles (ndlr : dont les barres peuvent tomber), d’une hauteur allant jusqu’à 1,60m de haut. Après une reconnaissance à pied des cavaliers, les couples s’élancent pour un à trois parcours répartis en plusieurs jours selon le format de l’épreuve.

 

AUX JEUX ÉQUESTRES MONDIAUX

L’épreuve de saut d’obstacles se déroule en trois épreuves :

Une épreuve de vitesse, support du classement individuel et par équipe.

Un Grand Prix qualificatif individuel et une finale par équipe (en deux manches).

À l’issue de ces deux manches, les 25 meilleurs cavaliers (selon leur cumul de points), prennent part à la finale. Les 12 meilleurs sont qualifiés pour la seconde manche de la finale.

Chaque nation peut faire concourir quatre cavaliers, qui participent en individuel et en équipe. Dans les épreuves en équipe, les scores des trois meilleurs cavaliers se cumulent et l’équipe qui comptabilise le moins de points remporte l’épreuve.

  

LE CLASSEMENT EN SAUT D’OBSTACLES

En cas d’obstacle renversé, de trajectoire déviée ou si le couple dépasse le temps imparti, des points de pénalité sont imputés au score final (4 points par faute commise). L’objectif est d’avoir un score le plus proche possible de 0. Deux dérobades sur le parcours ou une chute du cavalier entraînent l’élimination.

 


  

DATES & HORAIRES

Les chevaux membres de l'équipe de France de saut d'obstacles s'envoleront pour Tryon le 12 septembre. Après 48 heures en quarantaine, ils rejoindront ensuite le site du Tryon International Equestrian Center et passeront une première visite vétérinaire le 17 septembre.

 

Les épreuves de saut d'obstacles se dérouleront du 19 au 23 septembre :

 

Mercredi 19 septembre :

Première qualificative de 09h00 à 17h15 (15h00 à 23h15 HF)

 

Jeudi 20 septembre :

Première manche par équipe de 09h00 à 17h15 (15h00 à 23h15 HF)

 

Vendredi 21 septembre : 

Deuxième manche par équipe de 13h30 à 16h45 (19h30 à 22h45 HF)

Remise des médailles par équipe à 17h00 (23h00 HF)

 

Dimanche 23 septembre : 

Visite vétérinaire à 08h00 (14h00 HF)

Finale individuelle en deux manches de 10h00 à 13h30 (16h00 à 19h30 HF) 

Remise des médailles individuelles à 13h30 (19h30 HF) 

 


 

LISTE DES SÉLECTIONNÉS

Les couples sélectionnés pour défendre les couleurs de la France lors des JEM de Tryon en saut d'obstacles sont :

 

Δ NICOLAS DELMOTTE & ILEX VP

20180906 - CSO - N.DELMOTTE

 

Né le 29/08/1978 à Douai (59)

Lieu de résidence : Douai (59)

Chevaux marquants : Boléro de Brécey, Darmani Van't Heike, Discrète IV, Ilex VP, Luccianno*HN, Number One d'Iso*Un Prince

Inspiration : Bertrand de Belabre et Eric Navet

Devise : « Rester simple et toujours prendre du recul »

Site Internet : Nicolas Delmotte

 

DÉBUTS À CHEVAL : Nicolas tombe amoureux des chevaux dès sa plus tendre enfance. Sa rencontre avec Bruno Broucqsault va être déterminante. Il est rapidement remarqué par les Haras nationaux qui lui confient plusieurs chevaux, parmi lesquels Boléro de Brécey* HN avec lequel Nicolas glane plusieurs médailles européennes chez les jeunes. Il est également Champion de France 2e catégorie en 1999.

 

LA SUITE : C’est en suite avec Discrète IV, jument offerte par ses grands-parents, que Nicolas s’illustre. Il est Vice-Champion puis Champion de France 1ère catégorie en 2000 et 2001. Il intègre alors l’équipe de France. Après une blessure de sa jument, Nicolas s’emploie à préparer l’avenir en formant des jeunes chevaux, parmi lesquels Luccianno*HN, confié par les Haras Nationaux. L’étalon arrive à maturité en 2008 et grâce à lui Nicolas retrouve l’équipe de France. Le couple s’illustre sur la scène internationale aussi bien en individuel que dans les Coupes des nations. Puis en 2011, la fin de carrière sportive de l’étalon est annoncée. En 2012, Nicolas intègre Number One d’Iso*Un Prince dans son piquet de chevaux. Ce fils de Baloubet du Rouet permet à Nicolas de retrouver les terrains des CSI 4* et 5* et de porter de nouveau la veste de l’équipe de France. En 2015, ils signent le seul double sans faute de l’équipe tricolore lors de la Coupe des nations de La Baule (44) et remportent le Grand Prix du CSI 4* de Bourg-en- Bresse (01). Travailleur, Nicolas Delmotte poursuit toujours la formation des jeunes chevaux lui assurant ainsi un piquet de chevaux conséquent. Sa nouvelle relève s’appelle Ilex VP, qu’il monte depuis qu’il a six ans. Le fils de Diamant de Sémilly progresse petit à petit et se révèle au grand public en s’adjugeant le Grand Prix du CSI 5* de Dinard (35) en 2017. Les deux complices remportent la Coupe des nations de Gijon (ESP) puis terminent 7e dans le Grand Prix du CSI 5* du Longines Masters de Paris. Durant l’hiver 2017-2018, Nicolas Delmotte entame une collaboration avec M. et Mme Mégret du Haras de Clarbec. Il se voit confier notamment Vagabond de la Pomme et Ilena de Mariposa. Le voilà donc armé pour viser les grandes échéances à venir.

 

MEILLEURES PERFORMANCES : Vice-Champion de France Pro Élite en 2008 ; Vice-Champion d’Europe Jeunes cavaliers en individuel et par équipe en 1999 ; Médaille de Bronze au Championnat d’Europe Jeunes Cavaliers par équipe en 1998 ; Champion d’Europe Jeunes Cavaliers par équipe et Vice-Champion en individuel en 1997.

 

 

 

Δ ALEXIS DEROUBAIX & TIMON D'AURE

20180905 - CSO - A.DEROUBAIX

 

Né le 22/11/1987 à Béthune (62) 

Lieu de résidence : Le Mesnil Mauger (14)

Chevaux marquants : Rapide d'Helby, Orlane d'Helby, Undoctra d'Helby, Timon d'Aure

Devise : "Quand on veut on peut"

Autre sport pratiqué : natation

 

DÉBUTS À CHEVAL Alexis débute l’équitation à sept ans dans un poney-club. Il suit le parcours classique d’un cavalier de club et n’est pas attiré tout de suite par la compétition.

 

LA SUITE : Le cavalier originaire du Nord a grappillé de l’expérience en travaillant dans diverses structures équestres. Il débute professionnellement dans le milieu équin en étant groom maison et cavalier chez Thomas Lambert. Il part se former ensuite en tant que cavalier chez plusieurs cavaliers de renom. Il passe notamment un an et demi chez Hervé Francart, mais aussi deux ans au sein de l’élevage d’Helby avant de passer un an chez Michel Hécart. Depuis le début de sa carrière de cavalier, Alexis participe à beaucoup de concours dédiés aux jeunes chevaux et à leur valorisation. Il intègre en 2015 le Haras du Plessis de la famille Chenu situé dans le Calvados. André Chenu, propriétaire de Timon d’Aure, la monture de tête d’Alexis, a voulu conserver le fils de Mylord Carthago pour que son cavalier puisse aller le plus loin possible dans le très haut niveau. Le couple participe à son premier CSI 5* en décembre 2017 à Genève. La consécration pour le couple arrive en 2018 : vainqueur de deux CSI 4*, il obtient ses premières sélections en équipe de France. Malgré leur découverte du plus haut niveau, Alexis et Timon ne tremblent pas. Ils participent à la 2e place de la France dans la Coupe des nations de Dublin et signent les meilleures performances tricolores dans les Grands Prix des CSIO 5* de Rotterdam et de Dublin. Ces résultats leur permettent d’être retenu pour participer aux Jeux équestres mondiaux 2018 à Tryon (USA).

 

MEILLEURES PERFORMANCES : 2de la Coupe des nations et 2e du Grand Prix du CSIO 5* de Dublin (IRL), 6e du Grand Prix du CHIO 5* de Rotterdam (NED) en 2018

 

 

 

Δ ALEXANDRA FRANCART & VOLNAY DU BOISDEVILLE

20180906 - CSO   A.FRANCART

 

Née le 27/03/1980 à Villiers-Semeuse (08)

Lieu de résidence : Tinqueux (50)

Chevaux marquants : Eroïne du Château, Iman du Rozel, Quelstar du Vic Bilh, Tintin , Volnay du Boisdeville

Devise : "Carpe Diem"

Autre sport pratiqué : Course à pied

Site Internet : Ecurie Alexandra Francart

 

DÉBUTS À CHEVAL Fille du cavalier professionnel Hervé Francart, Alexandra débute l’équitation dans le centre équestre de ses parents. Elle monte à poney dès l’âge de quatre ans. À dix ans elle passe à cheval et débute les compétitions.

 

LA SUITE : Elle participe aux Championnats d’Europe Juniors en 1997 puis dans la catégorie Jeunes Cavaliers en 2001. Pendant plusieurs années, Alexandra se consacre en grande partie à la formation des chevaux, alternant entre concours Cycles Classiques et CSI pour son piquet de chevaux plus expérimentés. En 2008, elle connaît ses premières sélections en équipe de France Seniors, en participant notamment à plusieurs Coupe des nations en CSIO 4*, avec Iman du Rozel. Le couple progresse jusqu’en CSI 5*. En 2009, elle est sélectionnée avec Rush d’Hoogpoort pour représenter la France lors des Jeux Méditerranéens de Pescara (ITA). Cette compétition a largement souri aux Bleus. En effet, ils remportent la Médaille d’Or par équipe et occupent les trois premières marches du podium grâce à Simon Delestre classé 1er, Alexandra 2e, Julien Gonin 3e. Le quatrième équipier, Olivier Guillon, terminait lui à la 6e place. La cavalière du Grand Est dispose aujourd’hui d’une écurie de compétition. Elle y valorise et commercialise des chevaux et exerce également une activité de coach. Volnay du Boisdeville rejoint les écuries Francart dès l’âge de 4 ans. Il effectue brillamment ses classes en Cycles Classiques avec Sofian Misraoui avant de rejoindre la selle d’Alexandra à 7 ans. Le fils de Winningmood VD Arenberg confirme en terminant Vice-Champion de France des chevaux de 7 ans. Il poursuit son ascension en CSI 3* puis débute les CSI 5* en 2018. Le couple signe deux doubles sans-faute dans les Coupes des nations de St Gallen et de Dublin. Leurs performances leur permettent d’être sélectionnés pour les Jeux Equestres Mondiaux 2018 à Tryon (USA).

 

MEILLEURES PERFORMANCES : Vainqueur de la Coupe des nations CSIO 5* de St Gallen (SUI) en 2018, Médaille d'Argent en individuel et Médaille d’Or par équipe aux Jeux méditerranéens de Pescara (ITA) en 2009.

 

 

 

Δ THIERRY ROZIER & VENEZIA D'ECAUSSINNES

20180905 - CSO - T.ROZIER

 

Né le 31/07/1964 à Melun (77)

Lieu de résidence : Chartrettes (77)

Chevaux marquants : El Dora, Heur du Bratand, Nitro, Tintero, Venezia d'Ecaussinnes

Inspiration : Olivier Peslier

Devise : "Rester positif"

 

DÉBUTS À CHEVAL Depuis l’enfance Thierry Rozier est fasciné par la carrière de cavalier de son père Marcel. Cependant, à cause de sa peur des chevaux il ne met le pied à l’étrier que vers l’âge de 14 ans. Il accède très vite au haut niveau puisqu’il participe aux Championnats d’Europe Juniors et Jeunes cavaliers. Alors qu’il effectue son service militaire Thierry prend part à son premier CSIO Seniors à Auteuil en 1985.

   

LA SUITE : Dans les années 90, le Seine-et-Marnais s’oriente de plus en plus vers le coaching puis il décide dans les années 2000 de se consacrer à sa deuxième passion : les courses. Il devient alors assistant de Jean Bertran de Balanda, participe à des courses Gentleman Riders (courses réservées aux jockeys amateurs) et obtient le diplôme d’entraîneur public. Il est ensuite appelé pour revenir à ses premiers amours : le saut d’obstacles et le coaching. Il accepte de s’occuper notamment des cavalières Charlotte Casiraghi et Valentine Pozzo di Borgo. La décision de Thierry de revenir au plus haut niveau est prise lors du CSI 5* de Dinard de 2016 à la suite d’un pari. Ce dernier sera vite remporté puisqu’un an plus tard le cavalier était présent à Dinard, non plus à pied mais en tant que cavalier engagé dans le CSI 5*, en selle sur Venezia d’Ecaussinnes précédemment montée par son élève Electra Niarchos, et appartenant à la mère de cette dernière. Le cavalier juge alors nécessaire de prendre le temps pour construire une vraie relation avec la jument avant de se frotter de manière plus régulière au très haut niveau. Fin prêt pour la saison 2018, le couple enchaîne les bonnes performances avec notamment une belle 5e place dans le Grand Prix du CSIO 5* de La Baule et rejoint l’équipe de France lors de la Coupe des nations à Rotterdam (NED). Leur régularité permet à Thierry et Venezia de décrocher leur billet pour les Jeux équestres mondiaux 2018 à Tryon (USA). Non content d’être un cavalier de haut niveau, Thierry mène plusieurs projets de front : les ventes FENCES, la direction sportive du Jumping de Chantilly, la gestion de son écurie de 20 boxes mais aussi le coaching de cavaliers.

   

MEILLEURES PERFORMANCES : 6e du Grand Prix du CSI 4* de Bourg en Bresse en 2018 ; 5e du Grand Prix du CSIO 5* de La Baule en 2018

 

 

 

Δ KEVIN STAUT & RÊVEUR DE HURTEBISE*HDC

20180906 - CSO - K.STAUT

 

Né le 15/11/1980 au Chesnay (78)

Lieu de résidence : Vauville (14)

Chevaux marquants : Kraque Boom, Rêveur de Hurtebise*HDC, Silvana*HDC

Inspiration : Pierre Baldeck

Devise : « Keep going »

Site Internet : Facebook Kevin Staut Official

 

DÉBUTS À CHEVAL Kevin Staut débute l’équitation à dix ans et remporte le Critérium Juniors en 1995 avec Vicomte d’Aloys. En 2000, il gagne le titre de Champion d’Europe Jeunes Cavaliers par équipe et commence à travailler avec des cavaliers de renom.

  

LA SUITE : L’année 2009 lui est fastueuse puisqu’il est sacré Champion d’Europe de Saut d’obstacles à Windsor (GBR) avec Kraque Boom et remporte le circuit Coupe des nations FEI. Fin 2009, il rejoint les Ecuries d’Ecaussinnes, en Belgique, où il développe le commerce de chevaux pour le Haras de Hus. En 2010, il est Vice-Champion du Monde par équipe lors des Jeux Equestres Mondiaux FEI de Lexington (USA), et en 2011, Vice-Champion d’Europe par équipe à Madrid (ESP). Fin 2011, à la suite du rachat de la jument Silvana, il devient l’un des cavaliers stars de l’écurie de haut niveau du Haras des Coudrettes, Jump Five, aux côtés de Patrice Delaveau puis Franck Schillewaert et Olivier Guillon. Grâce à Madame et Monsieur Pette, propriétaires du Haras des Coudrettes, Kevin Staut dispose d’un piquet de chevaux lui permettant de figurer parmi les meilleurs cavaliers au classement mondial et de représenter la France lors des grandes échéances internationales. En 2014, Kevin est Vice-Champion du Monde par équipe à Caen (14) avec Rêveur de Hurtebise*HDC. En 2016, il est sélectionné avec Rêveur de Hurtebise*HDC pour participer aux Jeux olympiques de Rio (BRA), aux côtés de Roger-Yves Bost, Pénélope Leprévost et Philippe Rozier. Le 17 août, il est sacré Champion Olympique par équipe, devant les Etats-Unis et l’Allemagne. Sur cette lancée, Kevin et Rêveur de Hurtebise*HDC remportent le prestigieux Top 10 à Genève (SUI) fin 2017.

 

MEILLEURES PERFORMANCES : Champion Olympique par équipe en 2016 ; Vice-Champion du Monde par équipe en 2014 et 2010 ; 3e de la Finale de la Coupe du Monde en 2103 ; Vice-Champion d’Europe par équipe en 2011 ; Champion d’Europe en individuel en 2009.

 

 

 


L'OBJECTIF FRANÇAIS

La Directrice Technique National, Sophie Dubourg, a annoncé les objectifs des disciplines olympiques : " L’objectif n°1 est la qualification directe pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2020 dans les trois disciplines concernées. Et si nous sommes compétitifs en obtenant notre qualification, bien sûr que nous viserons des médailles. Les objectifs ne sont pas les mêmes selon les disciplines et staffs mais c’est important de partager tout ça ensemble. Si nous obtenons notre qualification aux JEM, notre approche de la préparation pour les JO 2020 ne sera forcément pas la même. Nous pourrons par exemple nous servir à nouveau des prochains championnats d’Europe pour préparer notre « collectif relève » et nos jeunes chevaux."

 

À Propos

L’objectif de la Fédération Française d’Equitation à travers FFE5* est de promouvoir le Jumping de haut niveau auprès du plus grand nombre. Centrée sur l'objectif olympique, la politique sportive du Haut Niveau se caractérise par une prise en compte de tous les acteurs et de tous les paramètres qui conditionnent la performance. Le financement, jamais égalé, privilégie les circuits d'excellence et les primes à la performance.

FFE Haut Niveau

Parc Équestre Fédéral - 41600 Lamotte Beuvron -
02 54 95 65 00

Contactez-Nous

Si vous souhaitez nous contacter, veuillez remplir le formulaire de contact